Alpaderm

Actifs par nature

Actifs par nature

Alpaderm utilise des ingrédients nobles et naturels actifs par nature.

A

L’aloe vera ou aloès est une plante vivace de la famille des liliacées qui compte environ 300 espèces, originaire d’Afrique du Sud, elle est cultivée dans de nombreux pays.
Composée à 99% d’eau, cette plante concentre dans ses 1% plus de 150 éléments dont les vitamines A B1, B2, B3, B12, C, E, des oligo-éléments (calcium, sodium, magnésium, zinc, potassium,…) et des acides aminés.
La pulpe contenue dans ses feuilles est récoltée et est utilisée sous forme de gel ou de poudre dans les cosmétiques.

Propriétés cosmétiques :
Les bienfaits cosmétiques de l’aloe vera sont nombreux et ses principales vertus sont les suivantes : l’aloe hydrate, purifie, répare, apaise et ralentit les effets du temps.
Sur les peaux sèches, très sèches et abîmées, l’aloe vera va réparer et donner de la souplesse à la peau grâce à sa forte concentration en vitamines et nutriments. L’aloe vera convient particulièrement aux peaux sensibles car cette plante respecte les épidermes les plus sensibles.

L’argousier est un arbuste épineux qui ne peut vivre sans lumière, au point de mourir lorsqu’il est situé au milieu de plus grands arbres. Il recherche le soleil, les terrains salés et forme d’impénétrables buissons sur les rivages de la Manche et de la Mer du Nord.

Propriétés cosmétiques :

Deux éléments spécifiques, un acide gras rare, l’acide palmitoléique et le caroténoïde, présents dans l’argousier, auraient un effet bénéfique sur les brûlures, l’eczéma et les dermatites. En outre, sa teneur élevée en tocophérol (vitamine E), reconnu comme antioxydant, limite les processus oxydatifs au sein des couches épidermiques. Il résulte de tout cela que son utilisation régulière contribue à maintenir la beauté de la peau, à réduire la sclérose et à prévenir l’apparition des rides.

B

Le bleuet est une plante annuelle de la famille des astéracées. C’est une centaurée qui aime habiter les endroits où l’on fait les moissons : champs de blé, de colza…

Propriétés cosmétiques :
Les fleurs de bleuet sont surtout utilisées en cosmétiques pour les yeux mais leur composition en font une plante intéressante pour apaiser les inflammations de la peau grâce notamment aux flavonoïdes qui ont une action anti oxydante et protectrice des tissus, aux polysaccharides qui semblent avoir une action antiinflammatoires et aux tanins qui resserrent les tissus enflammés.

L’huile de bourrache est une plante de la famille des Boraginacées, assez commune en Europe. L’huile, extraite par pression froid de ses graines, est réputée pour ses bienfaits préventifs et curatifs sur la peau en raison de sa forte teneur en acide gamma-linoléique (supérieure à 20%). L’huile de bourrache est une excellente source d’oméga-6, deux fois supérieure à l’huile d’onagre.

Propriétés cosmétiques:
Cette huile, exceptionnellement riche en acide gras polyinsaturés et en vitamine A, D, E, K, est dotée d’un réel pouvoir régénérant au niveau de la peau. Elle redonne souplesse, élasticité et tonicité aux peaux sèches, dévitalisées et fatiguées. Incorporée ici en dose active beaucoup plus importante qu’à l’habitude, elle révèle tous ses bienfaits, notamment une action sur certaines prostaglandines, qui apaisent les tendances inflammatoires. On peut observer une action sur certaines dermatoses dont l’eczéma et le psoriasis avec une diminution des démangeaisons et des rougeurs.

C

Très répandu et cultivé dans les jardins de toute l’Europe tempérée, le souci officinal n’existe pas à l’état sauvage. Ses belles fleurs jaunes sont pleines de vertus.

Propriétés cosmétiques
Le souci constitue un très bon actif pour les soins adoucissants. Réputé comme hydratant et antiseptique, il est considéré comme étant la plante de la peau par excellence. C’est également un élément protecteur dans le traitement des crevasses, engelures et gerçures ainsi que les irritations et les coups de soleil.
Il est antiseptique, cicatrisante, reconstituant et anti-inflammatoire.

La cire d’abeille rassemble plus de 300 composants dont la nature diffère en fonction de l’espèce. Etonnamment la cire d’abeille comporte environ 14 % d’hydrocarbures saturés, parfaitement naturels, ainsi que de très nombreux esters qui sont des composés organiques ainsi que des acides gras très intéressants.

Propriétés cosmétiques :
Ses acides gras permettent de nourrir la peau et de la rendre plus souple et plus douce. Ainsi la cire d’abeille, à la fois hydratante et émolliente, a aussi la faculté de laisser un film protecteur.
En hiver, la cire d’abeille est d’ailleurs particulièrement recommandée pour les peaux sèches ainsi que pour les peaux matures qui ont besoin d’élasticité.
Naturellement riche en vitamine A, la cire d’abeille hydrate et nourrit en profondeur l’épiderme. Elle crée également un film naturel sur la peau la protégeant ainsi des agressions extérieures (soleil, froid, vent). Ses vertus réparatrices sont aussi un allié de taille pour tous les types de peau, en particulier, les peaux sensibles qui profitent de ses bienfaits apaisants et cicatrisants.
L’utilisation de la cire d’abeille dans la cosmétique tient aussi de sa capacité à lier les différents composants d’un soin et apporte de l’onctuosité aux textures.

G

L’huile de germe de blé est source de vitamine E, d’acides gras essentiels (polyinsaturés et omégas 6), mais aussi de caroténoïdes et de vitamine K. Présentant une agréable odeur de céréales, elle est aussi très agréable au toucher.

Propriétés cosmétiques :
Protectrice et nourrissante, l’huile de germe de blé prévient le vieillissement et la perte d’élasticité de la peau grâce à ses propriétés anti-oxydantes et régénérantes. Elle peut être utilisée en soins sur les peaux sèches, voire très sèches et favorise la cicatrisation. Elle adoucie et assouplie la peau.

Découverte à la fin du 19ème siècle, la glycérine est issue de la saponification, un procédé qui permet de fabriquer du savon à partir de matières grasses. La glycérine contenue dans les savons Alpaderm est synthétisée à partir d’huile de noix de coco.

Propriétés cosmétiques :
La glycérine est un agent hydratant, émollient et protecteur.
Elle a la propriété de retenir plusieurs fois son poids en eau, ce qui en fait un actif hydratant incontournable en formant un film occlusif (barrière) sur l’épiderme, ce qui limite les pertes d’humidité. Elle a une action sur la réparation de l’épiderme en favorisant la synthèse des lipides dans l’épiderme.
La glycérine a également une action sur le lissage de la peau, la restauration des défenses naturelles, l’amélioration de l’élasticité, la régulation de la desquamation.
Elle possède également des propriétés adoucissantes et assure une protection et une barrière contre les agressions extérieures telles que le froid, le vent, la pollution, les UV.

H

L’hydrolat d’Hamamélis bio est issu d’un arbuste d’Amérique du Nord, Hamamélis virginia. Il était autrefois surnommé « Noisetier des sorcières » en raison de la forme de ses feuilles, ou encore « Arbre aux araignées d’Or » à cause de ses étranges fleurs jaunes.

Propriétés cosmétiques :
L’Eau de fleur d’hamamélis est un conditionneur capillaire qui laisse les cheveux faciles à coiffer, souples et brillants et qui donne du volume et de la lumière. L’Hamamélis est connu pour favoriser la microcirculation cutanée et réguler la séborrhée du cuir chevelu. De plus, il possède des propriétés apaisantes en aidant à adoucir les cuirs chevelus.

J

Le jojoba est une espèce d’arbuste de la famille des Simmondsiacées. Cet arbrisseau, plus communément appelé « noisetier sauvage » pousse dans les déserts d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud. Il possède des racines qui s’étirent jusqu’à 30 m de profondeur et se fixent dans les sols sablonneux, captent leur micro-humidité et résistent ainsi à une sécheresse intégrale de 12 ou 18 mois. On extrait l’huile de jojoba des graines oléagineuses du noisetier sauvage et on obtient une cire liquide à température ambiante, utilisée depuis des siècles par les Indiens pour ses vertus curatives et embellissantes en application sur la peau et les cheveux.

Propriétés cosmétiques:
Sa richesse en saponifiables lui confère des propriétés protectrices et anti-vieillissantes remarquables. L’huile de jojoba est une véritable cire liquide dont l’affinité avec le sébum de la peau garantit le maintien du film hydrolipidique protecteur; elle active également la synthèse de l’élastine et freine la perte en eau des cellules, ce qui en fait un produit idéal pour les peaux déshydratées et très sèches. Revitalisante, antirides et régénératrice en profondeur, cette huile aide la peau à rester souple, élastique et douce.

K

Issu des noix d’un arbre emblématique des savanes ouest-africaines, le beurre de Karité est utilisé depuis des siècles par les populations locales. Ses propriétés nourrissantes, hydratantes et protectrices le rendent incontournable tant en aromathérapie qu’en cosmétique. S’il appartient bien à la grande famille des huiles végétales, il est solide à température ambiante et fond vers 35°C.

Propriétés cosmétiques :
Le Beurre de Karité est particulièrement riche en acides gras insaturés et sa texture riche et onctueuse lui procure des propriétés très intéressantes : anti-inflammatoires, apaisantes, assouplissantes, protectrices… Le Beurre de Karité est également riche en vitamines, A, D et E, elles permettent de nourrir la peau et d’accélérer la cicatrisation. Le Beurre de Karité est une solution naturelle largement recommandée pour maintenir une hydratation de la peau en profondeur.

L

Originaire de Perse et des Canaries, la lavande fut vraisemblablement implantée en France par les Phocéens au même titre que la vigne et l’olivier. Petit buisson de 20 à 60 cm de haut, elle pousse dans la région méditerranéenne et affectionne les coteaux arides et calcaires.
Son nom vient du latin « lavare », qui signifie « laver », et « lavanda » « qui sert à laver », ce qui prouve que son utilisation était déjà à l’époque associée aux lessivages physiques et psychiques.

Propriétés cosmétiques:
Classée au XVIIIe siècle parmi les plantes céphaliques, la lavande s’employait alors un peu comme le romarin contre les maladies nerveuses. On utilisait aussi l’eau de lavande comme calmant dans le bain car ses propriétés antiseptiques et apaisantes étaient déjà reconnues.
L’hydrolat de lavande apaise, cicatrise et adoucit les peaux sensibles et les cuirs chevelus irrités. Il purifie les peaux les plus grasses et assainit le cuir chevelu.

M

Tirée des feuilles de myrte d’un arbuste de la famille des Myrtacées, l’huile essentielle de Myrte vert est souvent utilisée en traitement des problèmes dermatologiques. Elle est tirée d’un arbuste originaire de Corse mesurant entre deux à trois mètres de hauteur, comportant des feuilles pointues vertes persistantes et des fleurs à 5 pétales d’un blanc éclatant. Après une distillation complète à vapeur d’eau des feuilles, on obtient une essence naturelle dégageant un parfum légèrement résineux et cireux.

Propriétés cosmétiques :
L’huile essentielle de Myrte cacherait des vertus cosmétiques encore peu connues. Riche en principes actifs assainissants, astringeants et anti-inflammatoires, c’est un excellent remède contre les problèmes de peau et les signes de l’âge qui apparaissent sur le visage prématurément. Elle est également indiquée pour traiter les éruptions d’acnés.

O

Encore appelée « primevère du soir », l’onagre, originaire d’Amérique du nord, n’est apparue en Europe qu’au XVIIIe siècle. La plante était connue des indiens pour ses propriétés médicinales et nutritives. Les capsules de sa fleur renferment à maturité plusieurs centaines de graines brunes de très petite taille, dont on extrait cette huile. Sa richesse en acides gras essentiels justifie son utilisation en cosmétique, en particulier pour réduire la perte en eau des couches superficielles de l’épiderme et réduire les inflammations.

Propriétés cosmétiques:

L’huile d’Onagre est particulièrement riche en acide linoléique mais aussi en acide gamma-linolénique, des précurseurs directs de composés anti-inflammatoires. Un ensemble de chaines métaboliques va conduire à la synthèse de prostaglandines de type 1 (PGE 1). Par ce biais, l’huile d’Onagre a été largement étudiée pour ses effets bénéfiques lors de pathologies inflammatoires dont les problèmes dermatologiques, parmi eux, l’eczéma atopique et le psoriasis.
L’huile d’onagre préserve la peau d’un vieillissement précoce. Les acides gras, protecteurs des membranes cellulaires, lui confèrent des propriétés régénératrices de premier ordre : adoucissante, revitalisante, restructurante et réellement antirides. Ainsi, que la peau soit grasse, sèche ou tout simplement normale, l’huile d’onagre en régule l’hydratation, et la protège des agressions extérieures (soleil, froid, vent, pollution).

P

Le palmarosa, également appelé « géranium des indes » est une herbe originaire d’Inde et d’Indochine largement cultivée pour son huile aromatique qui sent bon la rose et le géranium.

Propriétés cométiques :
L’huile essentielle de Palmarosa est réputée pour assainir les peaux à imperfections ou sujettes à inconforts. Cette huile grâce à une action antifongique et antibactérienne est réputée purifiante et équilibrante du sébum. Elle est aussi rafraîchissante et apaisante.

R

L’eau de rose de Damas est aujourd’hui cultivée dans différents pays, de la Turquie au Maroc. C’est d’ailleurs dans les pays arabes que l’eau de rose a été à l’origine utilisée pour des soins de peau dès le Xe siècle.
Obtenue par un processus de distillation de la fleur, l’eau de rose de Damas est un hydrolat qui présente de nombreux bienfaits pour la peau, et notamment celle du visage.

Propriétés cosmétiques :
L’eau de rose a des propriétés apaisantes mais aussi tonifiantes, sans oublier son effet rafraîchissant et son odeur subtile. Astringente, l’eau de rose est recommandée pour les peaux grasses ou à tendance acnéique. Les peaux matures l’apprécieront quant à elles pour son action antivieillissement. L’eau de rose est très prisée en olfactothérapie pour apaiser les tensions et aider à trouver la paix intérieure.

S

La sauge est un sous-abrisseau de la famille des Lamiacées à feuilles gris-vert et à fleurs bleu-violet. La sauge officinale se rencontre fréquemment comme plante ornementale ou comme condiment dans les jardins. C’est une plante sacrée considérée comme une véritable panacée depuis l’Antiquité ; son nom vient du latin « salvare » qui signifie « sauver » ou « guérir ».
On lui attribue depuis des siècles de multiples vertus : digestive, astringente, cicatrisante, fortifiante, purifiante et antidépressive.

Propriétés cosmétiques
La sauge est reconnue pour son pouvoir renforçateur de la fibre capillaire. Elle prévient la chute des cheveux en renforçant la racine des cheveux.
Elle redonne de la brillance et de la vitalité aux cheveux ternes, fatigués et abîmés.

Le sel est connu depuis toujours pour la conservation des aliments. Le sel de mer naturel qui n’est pas raffiné contient de nombreux minéraux, des oligo-éléments, du magnésium et du fer qui sont bénéfiques pour la peau.

Propriétés cosmétiques :
Le sel marin permet de recharger la peau en minéraux, de purifier la peau, d’activer la circulation sanguine et d’éliminer les toxines.  Un bain au sel de mer a des vertus relaxantes. Il est aussi bénéfiques pour se détendre en situation de fatigue ou de stress ainsi que d’éviter les courbatures.  En effet, les substances qui traversent la peau ont une action anti-inflammatoire et analgésique.  Le sel marin peut aussi être utilisé comme gommage.  Un bain dans de l’eau de mer salée est aussi indiqué en cas de dermatite atopique ou d’eczéma. Il peut soulager les douleurs rhumatismales, les crampes musculaires et les maux de dos.

Soie (Serica)

La poudre de soie est composée de 18 acides aminés, tous issus du cocon du ver à soie et très près chimiquement de la composition de la peau et des cheveux humains. Il existe différentes poudres de soie qui diffèrent par la grosseur de leurs molécules. Plus la molécule est petite, plus elle pénètre la peau, mais plus elle est grosse et plus elle permet d’être vue et ressentie sur la peau.

Propriétés cosmétiques :

La soie possède une action légèrement désodorisante.  Elle nourrit, hydrate et maintient l’hydratation* cutanée, absorbe l’huile naturelle de la peau, adoucit la peau, réduit la visibilité des pores sans les obstruer, éclaircit et illumine le teint et la chevelure, favorise l’élasticité des cheveux. Elle Offre une légère protection contre les UV (sa structure cristalline reflète les rayons UV). Elle est antibactérienne en stabilisant la flore cutanée et donne un toucher doux et souple à la peau.

Y

Le yuzu est un agrume originaire de Chine introduit au Japon au VIIème  siècle. Utilisé dans l’art culinaire, il est également utilisé en parfumerie pour son parfum délicat et en cosmétiques pour ses propriétés.  La tradition japonaise veut que l’on prenne le jour du solstice d’hiver un bain chaud aux yuzu Les fruits enveloppés dans un voile de tissu sont plongés dans l’eau chaude . Ce rituel a pour vocation d’améliorer la circulation sanguine, de purifier la peau et de préparer le corps à résister aux maladies.

 

Propriétés cosmétiques:

Le yuzu est très riche en flavonoïdes aux propriétés antioxydantes, en limonoïdes, en caroténoïdes, en fibres et en vitamine C, ce qui lui confère des propriétés anti-âge.  Le yuzu a également des propriétés anti-tâches grâce à ses composants qui stimulent le renouvellement cellulaire. On peut considérer le yuzu comme un actif dépigmentant naturel. Les cellules chargées de mélanine à la surface de la peau sont éliminées et le teint est unifié.  Pour conclure, le yuzu lisse la peau et apporte luminosité au teint, son parfum procure détente et sérénité.

This post is also available in: Anglais