Besoin de conseils de professionels ?

Avant d'utiliser ces produits, vous désirez avoir l'avis de personnes averties.
Pour plus d'informations
Demandez conseil au Dr Goeb

Prendre contact

Partager sur facebook twitter

Conseils

Eczéma atopique, l’allergie à fleur de peau

Une prédisposition à l’allergie

Eczéma atopique, neurodermite, dermatite atopique, ou eczéma du nourrisson, autant de noms pour dénommer la même maladie de peau. On désigne par atopique une prédisposition à l’allergie qui se manifeste à travers différentes pathologies comme le rhume des foins, l’asthme allergique ou l’eczéma. Cette maladie de peau est sans gravité mais se révèle très désagréable lors des poussées. En cas de maladie atopique, le système immunitaire produit des anticorps dirigés contre des substances a priori inoffensives (allergènes) comme les produits alimentaires, le pollen, la poussière de maison, les poils d'animaux, la laine, etc.

Qui est concerné ?

Survenant très tôt dans la vie, il peut apparaître dès les premiers mois chez le bébé prédisposé. Il existe en effet une forte composante héréditaire : si les deux parents en sont atteints, le risque pour l'enfant de développer un eczéma atopique avoisine les 50 %.

Lorsque la maladie débute précocement, le pronostic est favorable, l’eczéma étant plus rare après 3-4 ans. Deux tiers des enfants environ n’ont plus de lésions à l’âge de 10 ans. Seules les formes les plus sévères persistent à l’âge adulte.

A l'âge adulte, les démangeaisons prédominent, responsables de l'aspect en plaques de peau épaissies par endroits, striées par les ongles au cours du grattage. C'est chez l'adulte que l'on peut retrouver des lésions de tous types, sur une peau sèche et rugueuse.

La face, la nuque, les plis de flexion et le tronc sont le siège électif des lésions de l'adulte

En constante augmentation

C'est une maladie de peau de plus en plus fréquente dans les pays industrialisés; environ 10% de la population des pays industrialisés est atteinte de dermatite atopique. En Europe, un enfant sur dix concerné, mais les données sont très variables selon les pays. Aussi, est-il difficile de connaître la prévalence exacte de la dermatite atopique en Europe. Elle commence le plus souvent avant l'âge de 1 an et touche 10 à 18% des nourrissons. Dans 80% des cas, elle s'améliore à l'âge de 2 ans. Elle persiste à l'âge adulte dans 10 à 15% des cas.

A quel stade de l’eczéma atopique vous situer ?

On distingue 4 étapes dans l’évolution de cette affection :

  • phase 1 ou phase érythémateuse : la peau est rouge, de petites vésicules apparaissent, s’accompagnant de démangeaisons (phase prurigineuse), 
  • phase 2 : les vésicules se regroupent, 
  • phase 3 : les vésicules suintent, 
  • phase 4 : apparition de croutes, dont la chute laisse apparaitre une peau rouge.

Localisation évoluant avec l’âge

Selon l’âge, la dermatite ne touchera pas les mêmes parties du corps :

  • chez le nourrisson : les joues, le cuir chevelu, les épaules, le thorax et le pouce,
  • à partir de 2 ans : les plis des coudes, les poignets, les genoux, les chevilles,
  • chez l’adolescent : l’eczéma se situe encore sur certains plis de flexion des membres, autour des yeux, sur la plante des pieds,
  • chez l’adulte : sur la nuque, les chevilles, les pieds et les mains

Identifier une peau sèche ou d’une peau atopique

Si votre peau tiraille et desquame – par exemple, s’il « neige » quand vous enlevez vos collants – si vous avez la « peau de serpent » ou même la peau un peu granuleuse par endroits, vous avez certainement la peau sèche. En revanche, si la sécheresse cutanée s’accompagne de fortes démangeaisons et de lésions rouges, vous souffrez sans doute de dermatite atopique.

Se maquiller ? Oui, mais....

A priori, rien n'interdit de se maquiller quand on a une peau atopique. Mais mieux vaut faire attention aux produits choisis. De manière générale, évitez le maquillage bon marché, rarement de bonne qualité. Privilégiez plutôt les gammes de maquillage hypoallergéniques, spécifiquement conçues pour les peaux les plus sensibles et réactives, vendues en pharmacie ou sur les sites spécialisés.

Comment gérer un eczéma atopique ?

  • Environnement : 
    • La maison et a fortiori la chambre doivent être saines : 
      • diminuer les moquettes, les peluches (les laver souvent) 
      • éviter les animaux de compagnie 
      • ne pas surchauffer les pièces 
      • aérer et aspirer fréquemment. 
  • Vêtements : 
    • Les laver avec une lessive sans assouplissants ni phosphates. Bien rincer le linge. 
    • Préférer le coton à la laine et aux synthétiques. 
  • Alimentation (pour les enfants à prédisposition) : 
    • Privilégier l’allaitement maternel le plus longtemps possible (effet protecteur). 
    • La première année : 
      • commencer la diversification tard (pas avant 6 mois) et n’introduire qu’un aliment par semaine si possible 
      • opter pour des laits hypoallergéniques (HA) si le bébé est au biberon.

Lutter contre la sécheresse cutanée pour prévenir de nouvelles crises:

  • Pour les enfants, rajouter dans le bain des huiles pour reconstituer le film hydrolipidique. Les lipides contribuent à rétablir la fonction barrière de la peau et freinent la déshydratation. On obtient de bons résultats avec des produits de bain à base d'urée ou d’acides gras oméga. 
  • Eviter les bains et douches trop chauds ou trop longs. 
  • Se laver avec des produits sans savon (gel ou pain dermatologique) car le PH est plus proche de celui de la peau et cela n’accentue pas la sécheresse cutanée. 
  • Se laver avec les mains (plus propre que le gant de toilette). 
  • Se laver les cheveux avec des shampooings dermatologiques doux ou à usage fréquent. 
  • Se nettoyer le visage avec douceur. 
  • Sécher la peau en la tamponnant, sans frotter. 
  • Appliquer sur peau, une crème hydratante dermatologique : 
    • En cas d’eczéma atopique, le film hydrolipidique que sécrète la peau ne suffit pas à la protéger. La peau a donc besoin d'un apport de matières grasses. 
    • Aussi le choix se portera-t-il surtout sur des onguents, des crèmes ou des lotions à forte teneur en matières grasses mais aussi en eau, qui conservent à la peau son humidité.

Quels produits choisir en cas d’eczéma atopique ?

Plusieurs gammes de soins cosmétiques, spécifiquement formulées contre l’eczéma atopique (hypoallergéniques, sans parfums ni conservateurs ou à base d’eau thermale…) sont disponibles en pharmacie ou sur certains sites spécialisés. Elles sont souvent prescrites par les dermatologues. La formulation (composition) et la galénique (texture) du soin ont toute leur importance dans le succès du traitement.

Pour en savoir plus : Cours de formations sur l’eczéma atopique destinés aux parents

Aha (Centre suisse pour l’allergie) organise dans certains cantons romands (GE, FR, VD) des formations pour parents d’enfants atteints de neurodermite. Ils y apprendront comment gérer la maladie de leur enfant. La formation est dispensée par des spécialistes qui leur fourniront des informations utiles sur les aspects médicaux et psychologiques de la maladie. Ces formations sont encadrées par des équipes interdisciplinaires (pédiatres, allergologues, pédopsychiatres…).

Pour de plus amples informations consultez le site : www.ahaswiss.ch (Rubrique : Formation / cours pour parents)

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir vos informations de login

Je n'ai pas encore de compte internet