Glossaire

A

Qu’il s’agisse d’une substance, d’une particule ou d’un corps organique, l’allergène provoque une réaction allergique chez un sujet préalablement sensibilisé lorsqu’il est à son contact. Parmi les allergènes les plus connus, citons les poussières, pollens, spores, moisissures, poils d’animaux, acariens, venins d’insectes, l’oeuf, l’arachide, les fruits à latex (kiwi, avocat, banane), les ombellifères, les fruits de mer, le lait et les additifs alimentaires. Dans la cosmétique, les principes actifs dérivés du pétrole sont nombreux à être considérés comme allergènes.

Laboratoire suisse bio, Alpaderm a exclusivement sélectionné des principes actifs naturels hypoallergéniques sans additifs chimiques pour l’élaboration de ses produits de soin pour la peau et les cheveux.

L’allergie ou hypersensibilité, est une réaction inadaptée et excessive du système immunitaire provoquée par un contact avec une substance étrangère à l’organisme, l’allergène. En cas d’allergie, le corps considère cette subs-tance habituellement bien tolérée, comme dangereuse. La prédisposition familiale appelée aussi terrain atopique est un facteur aggravant.

Avec les symptômes pulmonaires (asthme) et oto-rhino laryngés (rhume des foins), les symptômes cutanés tels que l’eczéma, la dermatite atopique ou l’urticaire sont les plus fréquents. Pour ces derniers, la médecine propose comme principaux traitements la prise d’anti-histaminiques et de corticoïdes, peu adaptés à la fragilité et l’immaturité du corps du jeune enfant.

La prévention de l’allergie cutanée par l’utilisation de crèmes cosmétiques naturelles, sans paraben et sans additifs, enrichie de principes actifs hypoallergéniques a des résultats significatifs.

Dans notre environnement quotidien, il existe des centaines de substances dites allergènes car elles provoquent des réactions d’intolérance notamment cutanée chez un nombre d’enfants en constante évolution croissante. Afin de prévenir le cercle vicieux des dermatites atopiques ou eczémas, des règles de prévention en matière de toilette et de soins cosmétiques peuvent être appliquées. Le choix de produits bio hypoallergéniques sans paraben per-met d’éviter les contacts directs de la peau avec de nombreux allergisants.

Le laboratoire Alpaderm propose une gamme de soins BIO pour les peaux les plus fragiles des enfants comme des adultes.

L’atopie est une prédisposition génétique à développer des allergies immédiates. Les personnes dites atopiques privilégient une réponse allergique, de par leurs données génétiques, dans un environnement qui pourrait être considéré comme normal.
Les manifestations atopiques sont en constante augmentation dans le monde et touchent aujourd’hui près de 20% d’enfants en Occident (estimations issues de l’étude ISAAC, Lancet 1998). Chez le bébé, elles se manifestent sou-vent de façon très précoce, avant l’âge de deux ans et quelque fois dès l’âge d’un mois.

L’eczéma « atopique » est en principe la première manifestation de l’atopie. Les premiers symptômes sont ceux d’une irritation et d’une sècheresse de la peau, devenant réactive, souvent accompagnée de démangeaisons très handicapantes au quotidien, pouvant évoluer vers l’asthme ou la rhino conjonctivite.

A ce jour, il n’existe pas de traitement permettant de guérir l’atopie, dont la chronicité et l’évolution à rechutes sont souvent prépondérantes. Seuls les symptômes peuvent être traités.

Quelques règles simples permettent d’améliorer le confort de vie de enfants qui souffrent d’atopie : éviter les produits irritants comme la laine, les parfums ou lessives adoucissantes, les aliments allergènes tels que l’œuf ou la cacahuète, aérer la maison et privilégier des produits cosmétiques bio sans additifs, avec des principes actifs natu-rels et hydratants tels que le Cérat des Alpes pour sa toilette.

C

Galien (131 – 216 après JC), considéré comme le plus grand médecin de l’Antiquité depuis Hippocrate a laissé une œuvre importante comportant près de 500 traités sur la médecine, la philosophie … et la pharmacie.

Il a par exemple établi les proportions d’une crème à base de cire d’abeille appelé le « cérat de Galien » qui est aujourd’hui encore couramment utilisé dans différentes préparations magistrales dermatologiques pour ses actifs ultra nourrissants. Le Cérat de Galien permet de lutter efficacement contre la sècheresse de la peau, escarres, vergétures… tout en stimulant la réparation des épidermes les plus délicats. Il est traditionnellement composé de cire blanche d’abeille, d’huile d’amande douce, d’eau distillée de rose et de borate de sodium.

Afin de limiter au maximum tout risque de réaction, Alpaderm a fait évoluer la formule en remplaçant l’eau de rose et l’amande douce par des plantes moins allergisantes telles que la camomille et les huiles d’onagre et de jojoba. Rebaptisée Cérat des Alpes, cette nouvelle formule convient particulièrement aux peaux réactives et sensibles des bébés et de leur maman.

Datant de l’Antiquité, le Cérat de Galien est une des formules les plus anciennes de la cosmétique européenne.

Le « cérat des Alpes » : France Bourély-Jaczynski, Dr en Pharmacie (Paris) et biologiste de Berkeley (USA) a reformulé, pour sa fille Lily, le cérat de Galien en respectant les proportions mais en adaptant les ingrédients. Le sodium borate a été remplacé par un dérivé traditionnel du vinaigre, l’eau de rose par une eau minérale naturelle captée à 1800 m d’altitude au cœur des Alpes suisses, l’huile d’amande douce par de l’huile de jojoba, d’onagre et de bourrache plus riches en acides gras essentiels.

Plusieurs marques de produits de parapharmacie utilisent le nom générique « cold cream » en référence à une préparation similaire.

Les cosmétiques existent depuis l’aube des temps et certains, datés de l’antiquité comme le Cérat de Galien, sont encore utilisés de nos jours. Ils sont aujourd’hui soumis à une législation : les cosmétiques recouvrent toutes les substances ou les préparations destinées à être mises en contact avec les diverses parties superficielles du corps humain dont l’épiderme, les cheveux, en vue de les nettoyer, de les parfumer, d’en modifier l’aspect, de corriger leur odeur, de les protéger et/ ou de les maintenir en bon état. Il s’agit donc de produits d’hygiène ou de soins ou à vocation esthétique.

Quelque soit leur présentation, ils ont généralement une structure similaire composée de principes actifs, d’un excipient chargé de transporter ces principes à travers la peau et d’additifs comme les conservateurs pour en garantir la stabilit dans le temps. Le XXIème siècle a vu se développer des cosmétiques aux formulations complexes et aux ingrédients souvent issus de la pétrochimie.

L’alternative naturelle et performante existe pourtant avec des laboratoires labellisés bio dont Alpaderm fait partie et qui développent des cosmétiques naturels, hypoallergéniques sans additifs de synthèse, dont les principes actifs végétaux sont issus de l’agriculture biologique.

D

Les démangeaisons ou prurit sont un symptôme dermatologique fréquent. Le principal agent des démangeaisons est l’histamine, une molécule libérée par le système immunitaire et directement liée à l’apparition d’allergies. Si il existe de nombreuses causes pathologiques aux démangeaisons, les maladies dermatologiques telles que l’eczéma et la dermatite atopique figurent en tête de liste.

Choisir des produits cosmétiques hypoallergéniques aux propriétés naturellement apaisantes, sans paraben, ni principes actifs décapants permet de réduire la gêne tout en restaurant la santé de la peau.

La dermatite atopique ou eczéma est une maladie de la peau caractérisée par des lésions sèches, squameuses et prurigineuses. La peau réactive laisse apparaître des plaques rouges généralement au niveau des joues, du front, et des convexités des membres. La dermatite atopique touche souvent les enfants avec un terrain allergique héréditaire avant l’âge de deux ans. Il s’agit d’une maladie chronique qui évolue par poussées entrecoupées de périodes plus calmes ou les lésions bien qu’existantes sont minimales.

Si les crèmes corticoïdes et les anti-histaminiques sont les traitements symptomatiques généralement prescrits, ils ne sont pas pour autant inoffensifs chez les patients les plus jeunes.

Nous savons que la sécheresse de la peau est un facteur prédominant dans l’apparition de la dermatite atopique. Associée à la maîtrise des allergènes dans l’environnement immédiat de l’enfant, l’utilisation de crèmes de soins bio, hypoallergéniques, enrichies de principes actifs naturels hautement hydratants tels que les huiles d’onagre, de jojoba et de bourrache permet de nourrir les peaux les plus fragiles et de ralentir ainsi l’apparition des plaques.

développement durable » (ou développement soutenable) est, selon la définition proposée en 1987 par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement dans le Rapport Brundtland[1] :

« un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de  » besoins « , et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir. »

Autrement dit, il s’agit, en s’appuyant sur des valeurs (responsabilité, participation et partage, débat, partenariat, innovation, pérennité, réversibilité, précaution et prévention et solidarité ;sociale, géographique et transgénérationelle) d’affirmer une approche double et conjointe :

* Dans l’espace : chaque habitant de cette terre a le même droit humain aux ressources de la Terre ;
* Dans le temps : nous avons le droit d’utiliser les ressources de la Terre mais le devoir d’en assurer la pérennité pour les générations à venir.

Des écologistes et autres personnalités de divers bords politiques considèrent le terme « développement durable » comme un oxymore, certains préférant le qualificatif de soutenable à celui de durable.

E

ECOCERT est un organisme de contrôle et de certification, dont l’activité est à ce titre encadrée par les Pouvoirs Publics et la législation.

Cette maladie inflammatoire non contagieuse de la peau se divise en deux types : l’eczéma atopique, caractérisé par une prédisposition génétique et touchant les jeunes enfants et l’eczéma de contact, réaction allergique d’hypersensibilité lorsque le sujet rentre en contact avec un allergène.

Caractérisé par des lésions aux contours irréguliers, parfois microvésiculeuses ou sèches, l’eczéma déclenche des démangeaisons qui peuvent être extrêmement dérangeantes. La peau s’épaissit et se couvre de squames écail-leuses.

Il existe une alternative naturelle à l’utilisation prolongée des crèmes à base de cortisone pour soulager et réduire les symptômes de l’eczéma. Les crèmes hydratantes sans allergènes, mises au point avec des produits naturels riches en principes actifs contribuent à la restauration de la peau. Les oméga 3 et 6 de l’huile essentielle d’onagre utilisée par Alpaderm ont des vertus anti-eczémateuses et hydratantes reconnues.

L’épiderme est la couche la plus superficielle de la peau qui est formée en allant de l’extérieur vers l’intérieur, de l’épiderme, du derme et de l’hypoderme.

L’épaisseur de l’épiderme de l’ordre du millimètre, varie sensiblement selon la partie du corps considérée, la plante des pieds et la paume des mains en particulier.
Les cellules épidermiques naissent de la membrane basale, une fine lame cellulaire extrêmement active, qui sépare l’épiderme du derme. En trois à quatre semaines, ces cellules se développent en migrant vers l’extérieur poussées par les cellules plus jeunes, puis meurent en se transformant en une couche de kératine, une protéine dure qui confère à la peau sa solidité. Peu à peu ces cellules mortes s’éliminent (ce que l’on appelle la desquamation) et sont remplacées par des nouvelles.
Parmi ces cellules citons les kératinocytes qui produisent la kératine et les mélanocytes qui produisent la mélanine, protéine responsable de la coloration plus ou moins intense de notre peau.

En contact direct avec l’extérieur, l’épiderme joue un rôle de barrière protectrice pour notre organisme malgré sa faible épaisseur. La sueur et le sébum produisent à sa surface un film lubrifiant légèrement acide qui repousse les bactéries et rend la peau souple et douce.

Lorsqu’il est exposé aux agressions de l’extérieur (conditions climatiques, produits cosmétiques irritants) ou en cas de terrain allergique, l’épiderme se dessèche. Son fragile équilibre est alors rompu et laisse la porte ouverte à de nombreuses affections dont les dermatites atopiques de plus en plus fréquentes chez les plus jeunes enfants.

Pour lutter efficacement contre les effets du dessèchement, le laboratoire suisse de cosmétique Bio Alpaderm propose une gamme de crèmes de soin hypoallergéniques dont les principes actifs naturels hydratent intensément la peau des enfants comme des adultes. Le Cérat des Alpes est particulièrement recommandé pour aider les peaux sèches et fragiles à restaurer leur film lipidique.

H

Les huiles essentielles sont le résultat de la distillation à la vapeur d’eau de plantes aromatiques, plantes entières ou parties d’elles-mêmes (bois, feuilles, fruits, fleurs, rhizomes, etc.). A noter que les essences d’agrumes, ne sont pas obtenues par distillation mais par expression de leurs zestes, ce ne sont donc pas des huiles essentielles.

Connues depuis l’antiquité, les huiles essentielles sont utilisées pour leur parfum au cours de divers rites religieux, pour leurs propriétés antiseptiques et anti putrides pour l’embaumement et la momification des corps. Dès le moyen-âge, elles furent utilisées pour leurs vertus digestives et respiratoires. Tout au long du XXème siècle jusqu’à nos jours, la réputation des huiles essentielles auprès du public n’a cessé de croître, ce qui est largement justifié car leurs propriétés thérapeutiques sont de mieux en mieux étudiées au sein des universités de par le monde.

Les soins cosmétiques labellisés bio, particulièrement adaptés aux soins des peaux sensibles et des peaux sèches utilisent des huiles essentielles comme celle de la camomille, pour leurs hautes qualités anti-inflammatoires ou apaisantes.

Les produits cosmétiques hypoallergéniques sont conçus pour minimiser les risques d’allergies liés à leur utilisation. Ils sont particulièrement recommandés aux personnes à la peau fragile ou réactive souffrant d’intolérances aux produits cosmétiques classiques.

Grâce à une sélection rigoureuse de principes actifs naturels issus des plantes les moins allergènes et à l’élimination des additifs et excipients de synthèse, la gamme de soins hypoallergénique du laboratoire bio Alpaderm participe à protéger et à apaiser la peau fragile et réactive des enfants souffrant d’allergies.

M

Madonna lily Lilium candidum

.

.

P

En 2006, ces produits chimiques conservateurs utilisés pour leurs propriétés antibactériennes et antimycosiques étaient présents dans prés de 80% des produits cosmétiques de nos salles de bains. Ils sont également utilisés comme additifs dans les aliments que nous consommons. Pourtant ils ne sont pas sans danger puisqu’ils font partie des polluants chimiques environnementaux aux propriétés oestrogéniques et nommés « oestrogènes environ-nementaux ». Ils ont le potentiel de changer le fonctionnement normal endocrinien et d’influer ainsi sur le système de reproduction et sur l’apparition de certains cancers.

Alpaderm, laboratoire cosmétique bio suisse développe des produits de soin naturels, sans paraben. Un dérivé du vinaigre en faible dilution (moins de 1%) est utilisé pour la conservation de ses crèmes hypoallergéniques, de ses laits pour peaux sensibles, de ses champoings doux ou de ses crèmes solaires.

La peau peut devenir hypersensible sous l’influence conjuguée de facteurs héréditaires et environnementaux.
Alors facilement irritée, elle devient sujette à de nombreuses réactions : gonflements, squames, rougeurs, picotements, tiraillements, démangeaisons, eczéma. L’inconfort ressenti, notamment par les jeunes enfants est majoré par l’utilisation de produits cosmétiques ou de toilette trop agressifs.

Des études montrent que plus la perte en eau « insensible » de la peau, c’est à dire la quantité d’eau perdue par évaporation à travers la peau, est importante (hors activité sudoripare), plus la sensibilité de la peau liée à son dessèchement est grande. C’est pourquoi hydrater en douceur les peaux sensibles est essentiel. Avec ses crèmes de soin hypoallergéniques naturelles, riches en eau minérale et en principes actifs nutritifs, Alpaderm restaure le film lipidique de la peau et limite les intolérances en chaîne.

Appelée xérose en langage médical, la peau sèche ou déshydratée manque d’humidité. Elle provoque une sensation désagréable de tiraillement, de démangeaisons et de rugosité avec des desquamations et de fines craquelures. La peau peut devenir déshydratée quelles que soient ses caractéristiques génétiques : épaisse ou fine, sensible ou pas, réactive ou non. Une peau très sèche peut révéler également une allergie ou une maladie cutanée comme l’eczéma ou le psoriasis.

Parmi les facteurs de déshydratation figurent les conditions climatiques (froid, exposition au soleil), une alimentation déséquilibrée et l’utilisation de produits de toilette avec des principes actifs décapants.

Réhydrater la peau est essentiel pour restaurer sa couche protectrice naturelle, composée de substances grasses et d’eau. Le rôle des crèmes et des lotions hydratantes bio à base de principes actifs naturels tels que les huiles d’onagre et de bourrache et d’eau minérale est de recréer cette barrière protectrice, en plus de réhydrater l’épiderme. Elles redonnent également à la peau sa douceur et son aspect lisse.

La peau peut devenir hypersensible sous l’influence conjuguée de facteurs héréditaires et environnementaux.
Alors facilement irritée, elle devient sujette à de nombreuses réactions : gonflements, squames, rougeurs, picotements, tiraillements, démangeaisons, eczéma. L’inconfort ressenti, notamment par les jeunes enfants est majoré par l’utilisation de produits cosmétiques ou de toilette trop agressifs.

Des études montrent que plus la perte en eau « insensible » de la peau, c’est à dire la quantité d’eau perdue par évaporation à travers la peau, est importante (hors activité sudoripare), plus la sensibilité de la peau liée à son dessèchement est grande. C’est pourquoi hydrater en douceur les peaux sensibles est essentiel. Avec ses crèmes de soin hypoallergéniques naturelles, riches en eau minérale et en principes actifs nutritifs, Alpaderm restaure le film lipidique de la peau et limite les intolérances en chaîne.

En élaborant une formule de soin cosmétique,  un laboratoire cosmétique utilise des principes actifs reconnus pour leurs effets sur la peau et extraits de plantes, d’animaux ou de synthèse.

Les laboratoires certifiés biologiques et écologiques n’utilisent que des principes actifs naturels en excluant les principes actifs ou autres agents de textures issus des animaux et de la chimie de synthèse.

Laboratoire cosmétique suisse bio, Alpaderm a sélectionné près de 40 nutriments actifs naturels, sans aucun additif de synthèse, reconnus pour leurs bienfaits et leurs propriétés, afin d’élaborer une gamme de crèmes émollientes et de soins pour les peaux particulièrement fragiles.

Le psoriasis est une dermatose chronique plus ou moins sévère qui évolue par poussées et produit des squames blanches desséchées, comme de la farine, accompagnées parfois de démangeaisons sur tout ou partie du corps selon le degré de gravité. Héréditaire dans 1/3 des cas, elle peut également se manifester après une infection ou à cause du stress. Il n’existe que des traitements atténuant les symptômes ou réduisant leur fréquence.

En complément d’une médication adaptée ou d’expositions aux UV, l’hydratation de l’épiderme est indispensable. Les propriétés nutritives des huiles d’onagre et de bourrache et celles apaisantes de l’huile essentielle de camomille particulières au Cérat des Alpes développé par le laboratoire Bio Alpaderm en font un allié hydratant naturel et hypoallergénique dans la lutte de cette maladie de la peau.

S

Notre peau sécrète naturellement du sébum, un film lipidique qui sert à la protéger des agressions extérieures et à lutter contre son dessèchement. Le sébum protège également la peau des infections en l’acidifiant, il lui assure sa souplesse et une certaine imperméabilité.

La peau immature des bébés ne sécrète pas toujours suffisamment de sébum. Pour la protéger du dessèchement, une des causes directes de la dermatite atopique, il convient de la nourrir en l’hydratant régulièrement. Ultra nour-rissantes et hypoallergéniques, les crèmes de soin à base de Cérat apportent une protection aux peaux sèches et sensibles. Elles aident à restaurer le film lipidique protecteur et participent à la prévention d’apparitions de plaques ou de squames.

En cosmétique, les soins ou produits de soins comprennent ceux chargés d’améliorer l’aspect de la peau ou de la maintenir en bon état : crème antiride, crème de jour, crème de nuit, crème hydratante, eau florale, lait, baume, …

Chez Alpaderm, le soin hypoallergénique bio se décline en une gamme de produits aux principes actifs naturels, sans paraben ni autres additifs de synthèse et reconnue pour ses vertus hydratantes et apaisantes adaptées aux enfants à la peau fragile et réactive comme à leurs parents.

Suisse, CH

This post is also available in: Anglais